Qui sommes nous ?

Empower Me

Il y d’abord, la déficience, anomalie de la structure ou de l’apparence du corps et du fonctionnement d’un organe ou d’un système, quelle qu’en soit la cause. Puis vient l’incapacité correspondant à la réduction partielle ou totale pour une personne de la capacité d’accomplir une activité ou de jouer le rôle qu’on attend. Peut suivre le handicap, définit par la loi du 11 février 2005 sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées comme : « toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant ». Enfin, survient la perte d’autonomie, à savoir la dépendance. Est considérée comme dépendance, l’état d’une personne qui par suite d’une maladie physique, mentale ou psychique ou d’une déficience de même nature a un besoin important et régulier d’assistance d’une tierce personne pour les actes essentiels de la vie.

Empower Me se compose ;

  • D’une association, c’est l’école de la vie autonome,
  • Et une société avec deux activités, un Service à la Personne qui viendra en soutien à l’association, et un organisme de formation dédié au développement des compétences des aidants professionnels de la Région Centre – Val de Loire.

Qu’entend-on par «personne en situation de grande dépendance» ?

Une personne éminemment vulnérable qui, sans le secours de ses semblables, ne pourrait tout simplement pas vivre tant ses besoins sont étendus. Il ne peut bien souvent ni manger, ni se laver, ni s’habiller seul. Les déformations de son corps et ses paralysies l’empêchent de se mouvoir, les états douloureux et les anxiétés le renferment sur lui-même. Dans certaines situations de grande dépendance, les capacités intellectuelles peuvent demeurer préservées.

Il n’existe pas de définition légale ou réglementaire de la grande dépendance. Elle est évaluée en fonction du nombre d’actes essentiels que la personne peut ou ne peut pas réaliser. Le nombre d’heures d’aide humaine accordé par la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) est un critère de reconnaissance de la grande dépendance. A partir de 12h d’aide humaine par jour, on considère que la personne est en situation de grande dépendance.

Vivre la déficience, l’incapacité, le handicap, la dépendance voire la grande dépendance est une difficulté majeure de l’existence, le cheminement psychologique qui consiste à prendre acte de son « état » de manière à ne pas ou à ne plus vivre dans le malheur et à se reconstruire de façon socialement acceptable, ce processus psychologique que l’on nomme « la résilience » peut être long. Il peut, il doit être accompagné en ouvrant les portes de l’espoir.

Notre ambition, compte-tenu de notre expérience personnelle de la grande dépendance physique, est d’offrir à nos « congénères » un cheminement et un accompagnement vers la plus grande autonomie possible.

Nous contacter :

10 place François Mitterrand

37300 Joué Les Tours

contact@empower-me.fr